Je joue à une loterie et je gagne une croisière sur un bateau, genre la croisière s'amuse. Les consignes sont claires, une voiture viendra me prendre en bas de chez moi tel jour à telle heure, telle date, il n'est pas nécessaire que je prenne des bagages.

Le fameux jour arrive je descends en bas de chez moi et que vois-je ? Une superbe limousine aux vitres teintées. Un homme à l'arrière beau comme un dieu et un chauffeur pas trop mal au volant. Tout y est télévision, mini bar, fauteuil cuir, le luxe total. Je pense qu'ils ne se moquent vraiment pas de moi.  Mon guide me souhaite la bienvenue en m'offrant une coupe de champagne. Je m'installe confortablement, nous avons pas mal de route à faire pour arrivée au bord de la mer !  Je continue tranquillement à boire mon champagne, une puis deux puis trois coupes, je suis très détendue maintenant, je plaisante avec le beau gosse.

 

Je sens que le courant passe bien, il se rapproche doucement de moi. Sa main vient sur ma cuisse et remonte doucement vers ma source. Je ne résiste guère.  Il m'écarte les jambes assez fermement et constate que je n'ai pas de culotte et qu'en plus je mouille sérieusement. Il sourit et me glisse qu'il était sur que j'étais une sacrée baiseuse. Il me dit que son travail est de tout faire pour me faire plaisir et que maintenant il sait comment. Il se met à mes genoux, la limousine est grande nous avons de la place, et il commence à me lécher la chatte avec vigueur. Il écarte mes lèvres pour atteindre mon clito et l'aspire. Aïe quelle sensation !! Il ne me lèche plus il me lape littéralement, je commence à gémir sous ces coups de langues si délicieux.

Mon excitation s'amplifie quand je vois que le chauffeur est en train de se rincer l'oeil sans aucune retenue. Il voit que je le vois et me sourit J'aperçois sa main qui s'active sur son sexe, il a défait son pantalon et se branle en conduisant. Je lui fais comprendre que j'aimerai le voir de plus prêt en passant ma langue sur ma bouche voluptueusement.  Il stoppe la voiture sur un parking de supermarché et viens nous rejoindre à l'arrière. Il s'assoie à côté de moi, la bite dressée vers le ciel et je commence à branler son membre impressionnant pendant que mon guide continue de me lécher la chatte.

Je sens qu'il entreprend un autre voyage plus lointain, dans des terres plus secrètes, son doigt s'insinue en moi. Il commence à me dilater l'anus.  Il vient à ma hauteur et me demande si je veux qu'il m'encule pendant que l'autre me baise. Mon rêve !!!  Je renverse le chauffeur et me mets à califourchon sur lui, son gland s'infiltre en moi assez rapidement, je suis tellement mouillée. Je le sens déjà très bien, il est de bonne dimension et me comble complètement. Mais voilà que mon guide déboutonne son pantalon et m'exhibe au visage un sexe !!! Hummmmm, tout aussi gros !! Je vais être remplie comme jamais.

Il commence à me pénétrer mais je ne suis pas assez dilatée, alors il revient avec ses doigts, me salive généreusement, me lèche la rosette, et finit pas me défoncer avec sa main, je ne sais combien de doigt il a mis, mais il ne permet pas que je résiste. Ca y est, il m'encule d'un seul coup. Ouille !!! Les deux grosses bites en moi, je ne sais plus où je suis. Quelle sensation. Je veux qu'elles sortent et en même temps qu'elles me défoncent.

Mon gentil guide commence à bouger dans mon cul, il me dit qu'il va me labourer comme je ne l'ai jamais été. Effectivement, il accélère son mouvement et je me sens quasiment écartelée, j'ai la chatte et le cul en feu. Le chauffeur me défait mon chemisier et soupèse mes seins qu'il prend dans sa bouche, il se met à les téter. Mes seins sont très sensibles et ça décuple mes sensations.  Je vais te faire jouir, tu sauras ce que gagner un prix veut dire, tiens, prends, prends !!! Oui, je n'en peux plus, fais moi jouir maintenant !!!

Nous sommes au sommet de l'excitation, le chauffeur se lâche en premier et je jouis en même temps que lui, mes spasmes ont pour effet de resserrer mon cul sur la bite du guide, qui explose dans mon trou !! Il sort très vite pour m'arroser les fesses, je sens sa semence chaude et j'aime ça. Je sens qu'il l'étale partout avec son sexe qui palpite encore.

 

Nous nous redressons tous les trois, le chauffeur se reculotte et va se remettre au volant et mon guide précautionneusement commence à me faire une toilette avec un joli gant.  Il me fait allonger sur la banquette et me masse avec des huiles parfumées. Détente absolue, je suis une reine.

Tout le voyage, se déroule dans un climat de sensualité extrême mais nous ne nous reprendrons pas jusqu'à l'arrivée au bateau.

 

D'ailleurs nous voici arrivés, le magnifique bateau est en vue. Mon guide me dit que nous sommes arrivés et que nouvelles aventures m'attendent. Il va me laisser. Je lui en veux de m'abandonner en ce moment, je suis en chaleur et j'aurai voulu qu'il me reprenne. Il me dit de ne pas m'inquiéter que je ne manquerais pas de sexe pendant mon voyage....

Je descends de la voiture et me dirige vers la passerelle du bateau de croisière. Je monte doucement, toujours aussi échauffée. Le capitaine m'accueille, bite à l'air, l'ensemble des marins sont au garde à vous, mains sur la tempe, le sexe dressé vers le ciel et me font la haie d'honneur.

Le capitaine me dit bonjour en me mettant la main sur la chatte, je sens ses doigts qui me pénètrent, son sourire montre que mon état le satisfait pleinement et augure de bon moment.  "Je vous souhaite la bienvenue à bord. Vous serez traitée comme une reine à bord de ce bateau, vous serez la seule femme et tous ces hommes sont à votre disposition. Vous serez reine si vous le voulez, esclave ou prostituée selon vos humeurs. L'usage est que vous serriez le sexe de l'ensemble de l'équipage."

Je commence par le capitaine et m'engage entre les deux rangées de marins, je touche chacun assez longuement. Ouh !!! Quel bonheur ! Le dernier marin me guide vers ma cabine. Tout y est, une jolie chambre, une salle de bain avec un jacuzzi et un dressing avec des vêtements pour toutes occasions parfaitement à ma taille.

 

Mon accompagnateur me demande quel sera mon premier désir. Je suis en chaleur, je veux, lui dis-je, être prise comme une salope dans la salle des machines du bateau.  Alors il me présente une tenue cuir qu'il me demande de passer. Je l'enfile, elle est très courte, très ajustée, mini jupe, petit corset à lacet, bas, porte jarretelles, string et bottes. Il y rajoute une petite casquette du meilleur effet.  Vous êtes prête ? Me demande t'il, la règle du jeu veut que quand l'aventure est commencée vous ne pouvez plus reculer. Je fais signe de la tête que oui, il me guide alors vers la salle en question. Nous franchissons plusieurs ponts avant d'arriver en haut d'un petit escalier en colimaçon en fer, là il me dit je vous laisse dans les mains des mécaniciens, amusez-vous bien !

 

Je descends doucement, les talons de mes bottes sont un peu casse figure. J'arrive en bas sans accident et jette un regard dans la salle des machines. Plusieurs mécanos en marcel et pantalon de marin, me dévisagent, je ne les ai pas vus là-haut ceux-là, ils ont des mines inquiétantes et sont plus que baraqués. Pas très propres non plus, normal quand on travaille sur des machines. Leurs mains sont noires de la graisse des engins.

Salut poupée, me décoche un premier !! Je suis plus que stressée, mais en même temps je suis très excitée. Que vont-ils me faire ? Je regarde en l'air, porte fermée, aller au bout voilà ma seule perspective !!

Celui qui s'est déjà adressé à moi, m'attrape par la main et me tire pour me coller sur une machine, je sens sa chaleur en même temps que celle de l'engin. Je suis prise entre deux feux. Il me lève la jambe et me dit à l'oreille "tu voulais être prise comme une salope, et bien voilà que ton rêve se réalise" et d'un seul coup il m'enfonce sa bite dans la chatte. Elle est assez grande et grosse pour que je la sente vraiment s'enfoncer en moi. Le marin m'attrape les fesses et m'assoie sur la machine, il m'écarte les jambes et me lime sans ménagement. Les autres nous regardent en rigolant et en m'interpellant "alors Madame pas envie d'être reine aujourd'hui, on aime la violence, et bien tu vas être servie ??".

Un autre marin s’approche de moi et demande à l’autre de lui laisser la place, celui-ci cède en lui disant « fais-là bien jouir, la salope elle est bonne ». Alors il me retourne et me fait lui présenter mes fesses. Il commence à me les claquer doucement, puis plus vite, j’ai droit à une correction en règle. Je sens mes fesses qui chauffent et mon sexe qui dégouline de mouille. « Ecarte les jambes et cambre toi mieux » me dit-il. J’obéis sans résister, je suis partagée entre le désir de m’enfuir et celui de subir ses assauts. De toute façon, je ne peux pas m’échapper, alors !! J’ai donc le cul en l’air, mes fesses très rebondies inspirent visiblement le mécano en train de me fesser. Sans me prévenir et sans préparation, il engage son sexe dans mon cul !! Aïe, ça fait très mal, j’essaie de m’éloigner, mais sa poigne de fer me maintien près de lui, il m’explose l’anus ! Il s’enfonce en moi sans précaution.

Ouf !!! Le voilà au fond. Je commence à me sentir mieux. Le passage est fait et mon plaisir reprend le dessus. Il me défonce comme un marteau piqueur sans ménagement et jouis dans mon cul, je sens sa décharge dans mes entrailles !! J’ai l’anus complètement dilaté. A peine, il a joui qu’un autre mécano, viens me prendre de la même façon.  Il m’encule aussi, sa bite est moins forte et du coup, je le sens à peine, mais là n’est pas son plaisir, au bout de deux trois minutes il se retire et m’ordonne de me mettre à ses genoux. « Suce » me dit-il, « tu veux être une salope, sois le jusqu’au bout » et il me force à le prendre en bouche en me guidant la tête jusqu’à sa bite. Je ne peux faire autrement. Je le lèche, je résiste un peu avec ma langue, mais il m’enfonce son pieu au fond de la gorge. Mes odeurs, ses odeurs et le sperme de son copain, mélange de saveur pas très agréable, mais je mouille de plus en plus. J’ai envie qu’on me prenne la chatte !!!

Aussitôt pensé, aussitôt fait, pendant que je suce le mécano, un marin très costaud vient derrière moi et me prend en levrette. Il me laboure bien, ma chatte est grasse de ma mouille, de la graisse des mains des mécanos et du sperme du premier. Son pieu coulisse en moi comme les pistons des machines. J’adore ça !!!

Les autres mécanos font un cercles autour de nous trois et se branlent en nous regardant. Celui qui est dans ma bouche dis « MAINTENANT » et me décharge dans la bouche, pendant que celui qui est dans ma chatte m’ensemence joyeusement et que les autres se lâchent sur mon corps. Je suis couverte de sperme et je n’ai pas joui !!!

 

Ils m’abandonnent comme cela pour retourner à leurs travaux. Je reste anéantie sans bouger.

Mon accompagnateur arrive avec un peignoir dont il m’enveloppe doucement. Il m’aide à me relever et me ramène à la cabine.

Le bain est préparé, il me déshabille gentiment, se déshabille également, me conduit dans le jacuzzi et s’y glisse avec moi. Il me fait asseoir sur le bord, se met à mes pieds, écarte mes jambes et doucement commence à me lécher délicatement. Sa langue douce et légère après les assauts des mécano me semble inefficace, mais tout d’un coup une vague m’envahit et je hurle de bonheur. Ouiiiiiiiiiiiiiiii, j’aime ça !!! Ne me lâche pas, je sens mon corps bousculé par la vague qui monte en moi. Je n’en peux plus et me laisse glisser dans l’eau, mon accompagnateur me nettoie avec douceur, m’aide à sortir du bain, m’essuie et me conduit vers le lit où je m’endors dans ses bras et sous ses caresses……

Août 2005

Par Emoisdelle - Publié dans : Fantasmes
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Derniers Commentaires

Images Aléatoires

Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés