Samedi soir, après avoir dîné dans un restaurant, vous m’amenez dans notre lieu favori depuis quelques mois maintenant. Arrivés les premiers sur notre lieu des délices, nous avons été rapidement rejoints par nombre de couples. Quelques messieurs sont également venus s’ajouter à l’assemblée. Vous me faites monter au premier étage, nous sommes seuls mais j’apprécie la fessée/martinet en bonne et due forme dont vous gratifiez mon postérieur. La position est nouvelle pour moi, vous me faites pencher sur le saute-mouton en bois et cuir (toutes deux matières fort noble) et en profitez pour me toucher le sexe au passage. Nous redescendons et continuons à converser tranquillement.

 

La croix de Saint-André sera notre prochaine excursion. Que m’est-il arrivé ? Ambiance chaude et sympathique, rien de particulier pourtant. Je me suis abandonnée à votre maîtrise comme jamais. Vous me fessez à nouveau avec le martinet, alternance de caresses sur la croupe et incursion manuelle dans mon intimité. Vous, puis un autre dominateur que je ne peux voir, mais qui est tout aussi entreprenant que vous.  Vous êtes toujours présent. Je me sens bien et sans résistance. Vous me faites faire demi tour et m’appliquez le martinet sur le côté face. Première expérience, je l’apprécie et me livre complètement aux lanières du martinet. Je ne pense plus aux marques, je laisse les choses se faire sans aucune volonté, à l’exception de celle de ressentir….

De nouveau face au mur, je sens les lanières en action sur mes fesses, je dois compter les coups. Veux-tu arrêter, non, non ! J’en veux encore…. Le martinet s’agite à nouveau, je ne sais qui le tient… Mais je sais que vous êtes là. Je suis épuisée et comme une récompense je vous demande de m’agenouiller dans cette position de prosternation que j’affectionne.

Le martinet n’a pas fini d’agir et poursuit son action sur mon postérieur. Je sens des mains me fouiller, la barrière du rosebud et des boules de geishas empêche des incursions trop profondes, mais je perds toute notion de qui est qui. Si ce n’est que ce ne sont pas vos mains, je suis accrochée à vos hanches et je sens la douceur de votre gilet sur ma joue. Présence rassurante.

Je lève les yeux et aperçois une, deux, trois, je ne sais combien de personnes femmes et hommes. Nous sommes nombreux et pourtant je suis seule face à mes sensations, seule avec vous et votre gilet si doux… Peu importe ce qui va se passer je n’ai plus de résistance. Je perçois la voix d’un homme qui dit « pouvez-vous me la prêter ? ». Je comprends qu’il s’agit de moi quand j’entends votre voix répondre « une autre fois » avec ce sourire dans la voix qui n’appelle pas de résistance. Cette question marque la presque fin du jeu. Vous me faites lever et m’entraînez dans le salon.

 

Une petite halte, il est bientôt l’heure de nous sauver. Encore une fois vous m’entraînez dans le bureau du marquis. Vous savez me faire plaisir en vous offrant à ma bouche gourmande en présence d’observateurs. Cette fois-ci, nous avons un seul comparse. Je suis encore très excitée et remonte ma jupe pour qu’il voit ma croupe même temps. Votre jouissance arrive, je vous bois avec plaisir et cette fois sans manquer d’étouffer. Vous regardez cet homme et me dites que je peux l’aider si je le souhaite avec mes mains. Je sais que je dois le faire et surtout que j’en ai envie de façon irrépressible (vous commencez à me connaître). Aussitôt et sans me poser de question, je me place à ses genoux et commence à le caresser. Il a l’air d’apprécier et finit par ne plus résister ni à mes gestes ni aux mots qui les accompagnent. L’homme dit que cela l’a détendu avec un grand sourire. Je me sens très détendue également, j’aime tellement le plaisir de l’autre.

Quel abandon et que d’émotions en cette soirée, j’ai le sentiment que j’ai franchi un cap.

Févier 2007

Par Emoisdelle - Publié dans : 2ème période - Communauté : Soumission et appartenance
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Derniers Commentaires

Images Aléatoires

Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés