Mon Maître ces derniers jours, je me suis plongée dans la lecture de blogs décrivant des expériences canines entre des femelles et des beaux chiens. Leurs récits décrivent comment elles commencent cette relation en écartant les cuisses sous une table ou à la plage. Puis, elles décrivent aussi la saillie de l'animal, le sexe rouge et pointu. Comment elles se font grimper dessus, elles se sont auparavant mises en position de soumise, le cul en l'air, la tête contre le sol. Dans leurs récits, se faire baiser par un chien paraît extraordinaire. Elles ont toutes peur de l'introduction du noeud du sexe du chien dans leur chatte. Ce noeud quand il est introduit dans leur sexe, tiens collés les deux protagonistes de l'affaire pendant au moins un quart d'heure. Cela permet au chien de s'assurer de la reproduction de la race en déversant dans sa chienne une tonne de foutre. Elles ont un peu mal mais cela leur provoque une jouissance extrême.
Ce qui leur semble le plus difficile c'est de faire une fellation à la bite du chien mais elles y viennent toutes soit de leur fait soit stimulées par leurs hommes.
Car, il y a deux cas dans ces récits. Les femelles seules qui sont en présence d'un chien et qui se soumettent au désir du chien, parfois ce sont elles qui le provoquent en lui caressant le fourreau. Dans les récits souvent ces femmes sont bi et vont chercher à associer d'autres femmes et d'autres chiens à leurs ébats. Elles dorment avec leur animal de compagnie, vivent avec lui. Ce qui est étrange c'est que ces femmes considèrent les chiens comme leur amant. Elles leurs font des déclarations d'amour.
Le second cas est celui des femmes amenées au chien par leur homme. Celles-ci sont souvent un peu réticentes, manifestent plus de peur au contact de l'animal mais finissent par aimer se faire baiser par ces mâles. Dans ces récits, souvent la femme est soumise et déjà considérée comme une animale par leur homme. Elles ont déjà subi les assauts d'autres hommes et le chien vient en plus comme un moyen d'éprouver la volonté de la dame.
Voilà mon Maître ce que j'ai retenu des récits que j'ai lu récemment. Ils m'ont beaucoup excitée. Vous savez déjà que c'est un fantasme que j'ai depuis longtemps.
Dans quelle catégorie de récit je me situe ? me direz-Vous. Je crois bien que c'est plutôt dans la seconde. J'ai commencé à imaginer que je pourrai subir les assauts d'un chien, il y a déjà longtemps. Je lisais un livre érotique d'Anaïs Nin qui racontait, entre autre, comment plusieurs hommes tenait les jambes d'une femme (Hélène, si mes souvenirs sont bons) pour que le chien vienne lui lécher la chatte. Elle se débat et au final se laisse faire sous les coups de langue du chien qu'elle trouve très agréable. A ce moment les hommes la lâchent et chassent le chien à coups de pied. J'étais assez déçue de la fin, j'aurais voulu que cela se poursuive. Après cette lecture j'ai souvent imaginé que jambes écartées un chien venait me lécher.
Mais depuis que je suis soumise, mon imaginaire a pris une autre orientation. Je suis une chienne, j'ai un Maître... Vous, mon Maître, et mon Maître me dresse à être une bonne chienne docile. Je n'appartiens qu'à lui et il me plaît de lui obéir et de le satisfaire. Je rêve souvent d'être saillie par toutes sortent de chiens, des chiens sur deux pattes comme sur quatre. Mais il est là pour me rassurer, pour m'encourager à être totalement chienne. Je suis au service. Ma volonté n'a rien à faire, ni à dire, il y a juste cette volonté absolue, Vous servir, être à Vos pieds, Vous donner tout de moi. Alors pas question que le chien soit l'amant de Votre chienne, il est un animal qui couvre une chienne parce que son propriétaire en a décidé ainsi. Et Votre niche tend son con, son cul aussi pour la pénétration attendue. Ses sentiments, niche les garde pour son Maître. En revanche, elle a des sensations fortes. Son flanc de femelle qui palpite, son con qui dégouline à l'approche du mâle, ses reins qui se creusent et ses jambes qui s'écartent pour appeler la saillie. Peut-on dire d'une chienne que c'est une salope ? Non, je ne crois pas, c'est juste une bête, un animal... Je suis Votre animale, soumise à Votre autorité et bien dressée mon Maître.
Maintenant il ne faut pas que je Vous cache que ces récits ont fait vibrer, fait mouiller Votre con et s'écarter les pattes de Votre niche et que sa patte avant s'est égarée dans les plis de ses lèvres. A défaut de se lécher le con, elle s'est frottée doucement puis plus vigoureusement et la jouissance est venue de ces images de soumission absolue.
Voilà Mon Maître, ce que j'ai lu, vécu et ressenti durant ces derniers jours. Mon Maître je ne veux que Vous obéir, être Votre chienne docile quand Vous déciderez que je serai chienne. Etre Votre esclave quand Vous déciderez que je le sois. Etre Votre soumise toujours.
Votre niche absolument Votre

Par Emoisdelle - Publié dans : La niche - Communauté : Soumission et appartenance
Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Derniers Commentaires

Images Aléatoires

Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés