L’autre,

Depuis toujours je suis l’autre,

La clandestine, celle que l’on cache

Sans pour autant qu’elle s’en fâche,

 

Tout a commencé il y a 35 ans,

Je l’aimais tant…

J’adorais un maître,

Qui m’avait fait naître,

De 20 ans plus âgé,

Il ne m’aimait pas assez,

Il voulait mon amie

Qui disait que nenni,

Elle, mon amie n’est plus

Et lui, mon amant s’en fut,

Je ne voulais pas être l’autre…

 

Remplacé,

Par un joli noir rencontré

Pendant mes universités

L’aventure je tentais,

Le rêve de l’amour vrai

Vomissement et douleur cachée

Voila ce qu’il m’en a couté

Mon joli sénégalais était marié

Père de trois enfants bien nés

Mais j’étais sa française… il m’aimait tellement…

Qu’il prit mal ce lien vers son continent,

Il ne voulait pas être l’autre…

 

Jamais deux sans trois,

 

Coup de foudre pour ce garçon blessé

Par la royauté

Lui voulait être un oiseau

Et voletait très haut

J’ai eu grand mal

Il butinait les fleurs du mal

Ne plus croire à l’amour

Ne plus croire à toujours

Pendant longtemps,

Trop longtemps,

J’ai aimé bien,

Des hommes biens,

J’étais l’autre, la clandestine, celle que l’on cache,

Sans pour autant qu’elle s’en fâche,

 

Plus d’amour ni de passion,

Pas question de perdre la raison,

De la tendresse et du sexe,

Parfois du sexe sans tendresse…

Et puis,

Gardant la vanille dans mon lit,

J’ai tenté un lien piquant,

Pinçant, mordant,

Dans des lieux insolites,

Avec des hommes hétéroclites,

J’ai été l’autre, la clandestine, celle que l’on cache

Sans pour autant qu’elle s’en fâche,

 

Et puis,

Et puis,

Je baisse la garde,

Je prends moins garde,

Je délaisse la vanille, je garde le piment,

Je déclare ma flamme, il en fait tout autant,

Il dit « je t’aime, ma chose »,

Je dis « je Vous aime, mon Maître »,

Tout donner,

Me mettre à ses pieds,

L’aimer, l’aimer vraiment,

Et pourtant, et pourtant,

Toujours présente, la peur est là,

Car voilà…

Je suis l’autre, la clandestine, celle que l’on cache,

Sans pour autant que je m’en fâche
Par Emoisdelle - Publié dans : Stupeur et tremblements d'une bécasse
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Derniers Commentaires

Images Aléatoires

Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés