Mithridate_boccace.gifTel le roi Mithridate, je bois le poison sans fin,

Chaque jour j'absorbe quelques gouttes de venin

Du serpent, de la pomme, ce n'est pas en vain

que je distille ce jus qui parait presque divin

 

Tel le roi Mithridate, je suis sur le chemin,

Et petit à petit le grand mal s'éteind

L'émotion s'adoucit à la vue des dessins

Que d'autres ont inspiré jouant dès le matin

 

Tel le roi Mithridate, je vaincrai le malin

Mais qu'au fond de mon coeur le mâle n'en soit atteind

Que ses mots raréfiés, ne troublent ses desseins

Et pis encore que tout, il n'use plus de ses seins

 

Mais ne suis Mithridate, et renaitrai demain

Car mes jours de nouveau de lui seront empreints

Par ses ardents désirs qui brûlent ses deux mains

Il n'est point mercenaire et chantent nos lendemains

   

A mon Maître adoré, sa niche qui ne prétend pas être reine...

Par Emoisdelle - Publié dans : La niche - Communauté : Soumission et appartenance
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Derniers Commentaires

Images Aléatoires

Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés